Comment bien visiter et surtout vivre le Japon en 15 jours

Le Japon est un pays fascinant, rien qu’en y pensant, vous êtes transporté dans un autre monde.  

Je m’y suis rendue sans vraiment savoir ce que j’allais vivre là-bas. Très bonne nouvelle, est que mon amie Jess m’y a rejoint pour 15 jours dans cette étape du tour du Monde.  

L’arrivée à Osaka  

Il faut dire que l’arrivée fût mouvementée. Première chose qui change tout : La langue ! Les Japonais sont très timides et ils ne parlent pas très bien l’anglais.  

Même si cette langue est étudiée à l’école, elle est très difficile pour eux, et ils ne souhaitent pas faire de fautes en parlant, ce qui explique la gêne quand on pose une question.  

Solution : Montrer les lieux en photos, et communiquer avec les gestes ! J’ai appris par la suite que l’utilisation de Google translation est très utile pour mieux vous faire comprendre !   

J’ai donc réussi à prendre mon bus pour Osaka…autre petit problème rencontré : aucun arrêt est inscrit en anglais ! Donc technique qui fonctionne bien dans ces cas-là : Monter son ticket au chauffeur, et il vous dira quand descendre. Simple et efficace !   

En arrivant à l’hôtel, impossible de communiquer en anglais donc j’ai tout de suite utilisé l’application Google translate et c’était déjà beaucoup plus facile .  

Quant à Jess, elle a beaucoup plus galéré que moi car le chauffeur du taxi ne trouvait pas l’hôtel et il perdait patience en voulant la laisser sur la route! Je vous dis pas les fous rires quand on s’est retrouvé, l’aventure a bien commencé !   

Itinéraire de 15 jours au Japon 

 

Dormir dans un RYOKAN 

Qu’est-ce qu’un Ryokan ? Les ryokans sont des auberges traditionnelles du Japon. C’est une maison typique organisée et conçue à la japonaise qui a aussi pour but de faire découvrir l’authenticité aux voyageurs. 

Pendant ce voyage au Japon, j’aurai réalisé un de mes rêves dont celui de dormir dans un temple bouddhiste

Notre première nuit dans un Ryokan fût celle au Temple Bouddhiste EKOIN TEMPLE. Il se situe dans la ville de Koyasan et ce temple dispose de plusieurs chambres ouvertes au public. 

Donc tout l’intérêt de dormir dans un temple bouddhiste c’est d’être plongé dans la culture japonaise. 

Quelle merveilleuse sensation de découvrir notre chambre. Tout ce que j’avais imaginé était là : Les Tatamis sur le sol, les Shoji : cloisons coulissantes en papier, les Tokonomas où sont exposées des estampes japonaise gravées sur bois, ajouté à cela  pleins de détails plus élégants et soignés les uns que les autres et le Kotatsu au milieu de la pièce, qui est une petite table basse recouverte d’une couverture épaisse. C’était exactement ce qui nous fallait pour commencer ce voyage ! 

En fin d’après-midi, cour de méditation bouddhiste puis dans la soirée nous avons eu le droit à une visite d’un cimetière traditionnel avec les explications intéressantes de notre moine Bouddhiste. 

Au petit matin nous pouvons assister à une cérémonie bouddhiste mais aussi aux prières et rituels. Les chants vous transporte instantanément. C’est un instant unique et privilégié dont je me souviendrai longtemps. 

Comme dans un ryokan, la salle de bain est commune et le couchage traditionnel : on dors sur des Futons ! Ils  sont installés sur les tatamis au cours de la soirée. 

J’ai également testé pour la première fois les ONSENS, appelés aussi sources chaudes ou bains thermaux.  Très populaire au Japon où la nudité est obligatoire ! Pas de maillot de bain ni de sous-vêtements ! Je n’étais pas très à l’aise au début mais cela vient par la suite.

J’ai passé 2 merveilleux jours dans ce temple et je conseille à tous cette expérience !  

Adresse : Shukubo Koya-san Eko-in Temple, Koyasan. Prix : 28000 JPY (soit 108 euros tout inclus)  

NARA 

Départ ensuite pour NARA. Cette ville fût la capitale du Japon au 8 ème siècle, c’était le centre de la culture Bouddhiste . Elle est aussi connue pour ces daims ce baladant dans la ville et également pour son temple en bois le plus grand du Monde : le Temple le Todai-Ji. 

Côté Visites

Notre arrivée fût agréable, Nara est une très jolie ville qui donne l’impression d’être en bord de mer. Les ruelles sont belles, avec des habitations en boisjoliment décoré.  

Petite balade donc après avoir déposé nos sacs à l’hôtel. Nous avons fait une halte dans un petit bar spécialiste du Saké local. Nous étions les seules « touristes » très bien accueillies par le gérant le sourire aux lèvres ! Il nous a donc servi 2 verres de Saké, doux et très bon, qui est fabriqué dans la région de Nara ! Très bonne mise en bouche pour découvrir la ville.  

Nara regorge de petites boutiques souvenirs et aussi Vintage ! Et je peux vous dire que vous voulez tout acheter !  

Qui dit Japon, dit Shiatsu ! Alors après avoir dévalisé les boutiques vintage, nous avons décidé de nous faire masser dans un salon spécialiste du Shiatsu ! Le meilleur massage que j’ai pu avoir avec celui au Pérou !  

1 heure de pure bonheur, tout en douceur où Jess à même dormi pour la première fois de sa vie durant  un massage. Pour vous dire à quel point il était bien fait ! Le Salon propose également comme service l’acuponcture.  

Adresse : Kurumi, 17-1nShimomikado-cho, Nara .Prix : 5.500 Yen pour 60 min .( 42 euros) 

Parc NARA KOEN et le temple TODAI-JI. 

Visite le lendemain du parc de Nara, connu je le disais pour ces daims qui se baladent en toute liberté en ville. 

Ils sont présents depuis l’époque Pré-Bouddhiste, vus comme des messagers de dieux. En premier lieu, nous avons adoré les approcher, les caresser et prendre des photos avec….Petit problème rencontré ensuite est que donner à manger à ces animaux est un vrai business. Beaucoup de stands vous vendent des petits paquets de biscuits pour nourrir les Daims. Nous avons essayé une première fois et nous nous sommes vite rendues compte que les daims nous mordais et nous donner des coups de têtes pour avoir la nourriture. Cela n’est donc pas une rencontre ‘naturelle’ et cela devient vite gênant de les voir errer et se battre pour avoir des biscuits. C’est tout de même une très belle balade pour se rendre au Temple TODAI-JI

L’entrée est payante mais je me rappellerai toujours de ce ‘Wahou’ que j’ai poussé en arrivant sur les lieux. 

Un immense temple en bois se dresse devant vous entouré de beaux cerisiers en fleurs. A l’intérieur se trouve un immense bouddha en bronze mesurant 15 m de hauteur ! Il y a également plusieurs explications retraçant l’histoire de ce temple si important.  

C’est l’une de mes plus belles visites que j’ai faite avec celle du Machu Picchu !  

Côté Dodo  

Nous avons séjourné dans un petit hôtel avec une chambre traditionnelle où l’on dors sur des Futons. Parfait pour être dans la continuité des temples bouddhistes à Koyasan ! 

Adresse : Guest House Route53 Furuichi, Nara. Prix : 19 euros  

KYOTO 

Après 4 jours passé dans des petits villages, Kyoto est une grande ville parfaite pour commencer la visite de « grosses villes » en douceur.  

Côté Visites

Dès le soir nous avons voulu prendre de la hauteur en allant à la tour de Kyoto pour admirer la belle vue sur toute la ville. 

Ayant envie de Salsa ( comme une envie soudaine de chocolat), nous avons pris la direction de La Rumbita, un bar de Salsa où j’ai appris aux Japonais quelques pas. Un instant mémorable car difficile pour eux mais en même temps tellement touchant car ils sont heureux d’apprendre cette danse. 

Ce quartier est parfait pour sortir la Nuit. Nous sommes passées devant un bar qui retient notre attention le «  Macho Bar » le principe est de voir des serveurs Japonais torses nus après que vous ayez passé commande. Il faut savoir que les Japonais sont très pudique et timide. Nous avons donc bien rigolé en voyant les jeunes japonaises devenir folles et toutes gênées quand un serveur s’approchait d’elles. Encore un très bon moyen de découvrir la culture locale et mieux comprendre le « style » Japonais. 

Le lendemain à 1 heure de train depuis Kyoto, visite de la fameuse Forêt de Bamboo dArashiyama.

C’est une belle balade mais très touristique. Ne vous attendez pas à être seul en harmonie avec la nature… ce n’est pas un lieu qui s’y prête sauf si vous venez à l’aube pour être tranquille. 

Belle balade néanmoins pour vous aérer un peu en dehors de la ville et vous poser le long de la rivière au soleil. 

Pour finir la journée en beauté nous sommes allées aux OESEN que nous a conseillé notre hôte. Celui ci était très agréable avec plusieurs bassins dont 1 en extérieur.   

Côté Dodo  

Pour vivre à fond notre expérience au Japon, j’ai réservé une chambre toujours du style Japonaise dans un AIRBNB !  

Rien de mieux que d’être avec les locaux pour bien nous conseiller même si il y a toujours des difficultés pour se faire comprendre mais cela laisse place à de beaux moments de fou rires !  

MONT FUJI  

Apres la ville, direction la campagne et plus précisément le Mont Fuji, figurant sur la Bucketlist de ma pote Jess et passage obligatoire quand on visite le japon ! C’est comme aller à Paris sans voir la Tour Eiffel ! 

Nous avons mis plusieurs heures dans les transports depuis Kyoto, et nous sommes arrivées par un temps de pluie. Autant vous dire que c’était pas la joie car sans internet nous ne trouvions pas notre hôtel et les indications des habitants étaient vagues. Mais en demandant à des Chiliens sur notre route, ils nous ont aidé à trouver notre hôtel.

Côté Visites 

Le Mont Fuji nous a boudé le lendemain matin, il y avait pas mal de nuages qui empêchés de l’admirer. 

Nous ne voulions pas partir sans grimper ce Mont Fuji, et évidement ce n’était pas la bonne saison pour le gravir ! Beaucoup de neige et les températures avoisinant les -10 degrés au pic ! 

Mais nous avons quand même tenté d’y aller comme 2 têtes de mules ! Aucun bus pour se rendre en bas des pistes de trek car apparement beaucoup de neige. Alors nous avons pris un taxi ! 

Le chauffeur arrêté pas de nous dire : Dangerous , snow , Dangerous , snow ! Moments de fou rires mémorable car en arrivant sur place . Pas de neige, juste une pancarte nous signalant la présence d’ours ! 

Nous avons marché quelques kilomètres avant de revenir  sur nos pas car il était impossible d’apercevoir le Mont Fuji depuis la forêt que l’on avait emprunté. 

C’est à ce moment là que nous avons tenté de faire du stop au Japon ! Et cela à très bien fonctionné ! Un petit papi Japonais nous a pris dans sa voiture et déposé au Kitaguchi Hongu Sengen Jinja : La porte d’entrée du Mont Fuji

Ce temple accueille les baptêmes et mariage. De belles énergies étaient là, endroit parfait pour laisser les voeux les plus chers et de méditer un instant dans ce magnifique temple. 

Nous avons refait du stop pour rejoindre la ville de Yamanakako car je souhait faire une balade autour du Lac Yamanaka. 

Le conducteur qui s’est arrêté à été tout simplement génial, il nous a emmené un peu dans les hauteurs de la ville afin d’avoir un beau point de vue sur le lac Yamanaka et e Mont Fuji ! Ce n’était pas du tout sa route mais il nous y a emmené avec plaisir . 

Je vous conseille ensuite de faire une belle balade autour du lac, la vue est magnifique mais attention aux moustiques ! 

La dernière matinée, le Mont Fuji à pointé son nez avec un grand ciel bleu et les rayons du soleil illuminaient sa robe neigeuse. Instant parfait avant de partir vers notre dernière étape TOKYO.

Côté Dodo  

Nous avons dormi au Yabukiso hôtel , qui est un ryokan juste à côté du lac de Yamanaka . 

La maitresse de maison a été d’une extrême douceur avec nous et nous avons profitez pleinement des OESENS rien que pour nous ! 

Adresse : Yabukiso, Yamanaka, Japon . Prix : 74 euros la nuit. 

TOKYO  

LA mégalopole par excellence. L’arrivée fût un peu brutale en voyant tout ce monde dans les rues et dans le métro !  

D’ailleurs en parlant du métro accrochez vous bien ! Nous avons mis du temps pour comprendre le système car il y a parfois aucune indications en Anglais. Il suffit de demander et de suivre leurs code couleur tout simplement !  

Côté Visites

Pour se mettre directement dans l’ambiance, notre première visite fût d’aller en fin de journée dans le quartier électronique de Shinjuku. C’est tout simplement grandiose ! Enormément de publicités et des lumières de partout qui donne l’impression que vous êtes en journée ! Et surtout ces musiques japonais qui restent bien en tête pendant un long moment !  

Nous avons rejoint mon amis Japonais Jun, dans un restaurant typiquement Japonais où l’on mange à la plancha ! Un délice !  

Qui dit TOKYO dit aussi karaoké ! Nous voulions absolument en faire un. Sur les très bon conseilles de Jun , nous avons été dans un karaoké avec salle privé rien que pour nous 2 pendant 2 heures entières . Encore un agréable moment vécu au Japon avec ma Jess nous ne voulions pas nous arrêter 😉  

Parc UENO  

Ce parc est très connu pour ces allées de cerisiers et ces temples en plein coeur de la ville.  

Il y a même un zoo où vous pouvez apercevoir les pandas. 

Beaucoup de monde ce jour là, alors pour ma part je vous conseille de faire des petits parcs pas très connus pour être qu’avec des locaux !  

Le soir nous avons retrouvé une amie de Jess , Makiko qui habite à Tokyo et mon pote Jun dans un super restaurant Japonais ( on ne change pas une équipe qui gagne) conseillé par Makiko en personne. 

Heureuse d’arriver dans ce lieu tellement typique car il n’y avait que des locaux, l’ambiance était parfaite, un peu de pluie dehors, les parapluies, les enseignes japonaises , c’est ça le vrai japon !  C’est les meilleurs Sashimis que j’ai mangé de ma vie ! Merveilleuse soirée qui restera longtemps gravé dans ma mémoire. 

J’ai du dire au revoir à Jess le lendemain car elle rentrait en France et cela m’a fait énormément fait du bien de voir un proche. 

Je ne suis pas restée seule très longtemps car mon ami Jun m’a emmené dans le quartier du Golden gai.

4 petites ruelles parallèles avec des tout petits bar ! J’avais le sourire toute la soirée, nous avons été à différents bars et j’étais la seule « touriste » entouré de locaux plus gentil les uns que les autres . En plus de me sentir plus que bien ce soir là, j ai pu parler aux locaux grâce la traduction de mon pote Jun. Une superbe soirée ou nous avons partagés énormément de choses et je garderai toujours en moi cette gentillesse des Japonais et ce sourire qui m’a beaucoup touché. 


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *